Les pèlerins de la rivière St-Jean Chronique de saumons et de saumoniers

de Mari Hill Harpur avec Eileen Regan McCormack

Événements

 

4 avril 2017

Canadian Club au Lac Brome, Valée de la Yamaska

128 139 Rte Brome Lake, QC, Canada - Brome Ouest

Gratuit pour les membres, non-membres : 10$

1 450-266-7552

 

25 septembre – 24 novembre 2016

Minnesota Historical Society

James J. Hill House

240 Summit Avenue, St. Paul, Minnesota, USA

 

25 septembre – 24 novembre 2016

Minnesota Historical Society

James J. Hill House

240 Summit Avenue, St. Paul, Minnesota, USA

 

4 octobre, 2016 – 14H

Waverley Gardens at North Oaks

5919 Centerville Road

North Oaks, MN 55127

1 651-765-4002

 

25 janvier - 15 septembre 2016

US Bank – Ascent Private Banking

Private Author Event and photographic exhibition

Minneapolis, Minnesota, USA

 

15 avril, 2016

Blue Metropolis Montreal

International Literary Festival

Éditions Linda Leith Publishing

Lancement de l'édition française

10 rue Sherbrooke o. Montréal, Québec, H2X 4C9

 

17 septembre, 2015 - 15 janvier 2016    

US Bank – Ascent Private Banking

Exposition photographique

Seattle, Washington, USA

 

12 septembre 2015    

Les Mots Tremblant

Lecture et dédicaces

2053 Chemin du Village,

Mont-Tremblant  QC J8E 1K4

1 819-421-3496

 

28 juin 2015           

Centre d'histoire Greenwood

Lecture et dédicaces

254 rue Principale, Hudson, Québec, Canada

 

12 mai - 1 September 1 2015

US Bank – Ascent Private Banking

Exposition photographique

Minneapolis, Minnesota, USA

 

24 avril 2015

Blue Metropolis Montreal

International Literary Festival

Publications Linda Leith Publishing lancement

10 rue Sherbrooke o.

Montréal, Québec, H2X 4C9

 

16 avril 2015

Atwater Library

Lecture et diaporama et dédicaces

1200 ave. Atwater

Westmount, QC H3Z 1X4

1 514-989-5300

 

11 avril 2015

ImagiNation Writers’ Festival

Lecture et diaporama

Le Centre Morrin

44, chaussée des Écossais

Québec, Canada, G1R 4H3

1 418-694-0754

 

6 mars 2015

The Geraldine Historical Society Museum

Dédicaces et exposition

5 Cox Street, Geraldine

New Zealand, 7930

1 64 (0) 3-693-7028

 

Critiques

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Quebec Heritage News

« Un livre unique et exceptionnellement beau. Ce livre met en valeur l’importance d’une évolution – dans le sens qu’uniquement en s’adaptant aux conditions changeantes, la nature et l’homme dans la nature peuvent survivre et même prospérer.

... En temps qu'histoire sociale, le livre est exceptionnel. Cependant, le plus fort impact du livre st visuel. Mari Hill Harpur est une photographe douée. Elle aurait pu produire un livre seulement de ses photos. Elle a choisi de combiner le texte et les images, y compris de nombreuses photos merveilleuses prises par les membres de la famille Hill au fil des générations, d'œuvres d'art exceptionnelles par différents artistes, de cartes, de chartes, de lignes de temps et d'informations de fond sur la région, la pêche au saumon et les méthodes de conservation.

Le design de ce livre est absolument magnifique. Les couleurs, la mise en page, la reproduction de l'art et des photos sont de la plus haute qualité. La merveilleuse et singulière lumière du golfe du Saint-Laurent, les rives de granit, les eaux qui coulent et les générations de personnes qui ont vécu sur cette terre sont autant d'exemples de l'habileté d'un excellent photographe qui a trouvé le bon éditeur. »

Cliquez pour lire la critique complète.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

De Alex T. Bielak

Atlantic Salmon Journal

Été 2015

Cliquez pour lire la critique complète.

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Le saumon reflété par l'histoire et la protection de son environnement

Les Pèlerins de la rivière St-Jean est l'histoire d'une grande rivière à saumon située dans la Basse-Côte-Nord du Québec et de son visiteur le plus important, l'illustre saumon de l'Atlantique.

Très peu de gens ont la possibilité ou le dévouement d'observer leurs espèce de poisson préférée sur une longue période de temps, mais Mari Hill Harpur a toujours eu un intérêt pour le saumon atlantique, en se concentrant sur cette espèce dans une rivière d'une telle taille que la plupart des pêcheurs néo-zélandais ne pouvaient imaginer. Il est beaucoup plus large et plus profond que nos rivières Waikato ou Clutha, et a une mystique qui lui est propre.

En 1889, le magnat du chemin de fer canadien et américain James J. Hill, qui a parcouru le golfe du Saint-Laurent, a établi le camp de pêche sur la rivière Saint-Jean qui est maintenant dans la famille de Hill Harpur depuis cinq générations.

L'auteure et la photographe suivent la relation spéciale entre le saumon et les gens de la rivière à travers des journaux intimes, des documents juridiques, des données scientifiques, des photographies d'archives rares et sa propre collection photographique.

Dramatique, tragique, amusant et autoritaire, Pèlerins s'adresse aux lecteurs d'histoire, de biographie et de biologie de la conservation ainsi qu'aux pêcheurs - femmes et hommes partout dans le monde.

Ce livre est un mémoire de famille et un guide de l'écologie d'une rivière et le cycle de vie du Salmo Salar, démontrant ce qu'il faut pour être un bon conservateur dans une région si éloignée et délicate.

Les pèlerins de la rivière St-Jean présente des photographies que Hill Harpur a exposées en collaboration avec de nombreuses autres images prises en Amérique du Nord et au Canada. Récemment, elle était l'artiste en résidence à la Masterworks Foundation à Hamilton, aux Bermudes. En 1967, elle a déménagé au Canada pour aller à l'Université Bishop dans la province de Québec et en 2012 est venue à Geraldine - à la résidence dont elle et son mari Doug jouissent sur une station arrière-pays sur les rives de la rivière Rangitata.

« Je ne suis jamais loin de la pêche au saumon - c'est mon objectif depuis si longtemps », dit-elle. « La photographie demeure une passion. »

Peter Shutt, Timaru Herald, NZ

4 avril, 2015

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Les pèlerins de la rivière St-Jean est merveilleusement évocateur. Il m'a ramené dans le temps à cet avant-poste canadien éloigné, me faisant sentir que j'étais là avec le grand James J. Hill, sa famille et ses amis au lodge, sur la rivière, dans les canots. Il y a un aspect tout aussi important pour le livre qui lui donne un grand sens actuellement : un respect pour l'environnement et le respect pour les habitants de la région et les peuples autochtones. Mari intègre l'art et la science d'une manière distinctive et convaincante. James J. Hill et sa famille seraient très fiers de sa gérance et ravis de ce très engageant, livre magnifiquement présenté. Vive le camp de la colline!

 

Larry Haeg, auteur, Harriman vs. Hill: Wall Street's Great Railroad War

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

« À la fois œuvre de mémoire et panégyrique, Les pèlerins de la rivière Saint-Jean est un récit captivant qui retrace la genèse d’une précieuse tradition. Il n’est pas une seule page de ce témoignage où ne domine le légendaire saumon de l’Atlantique. Mari Hill Harpur y célèbre un sport, qui tient aussi d’une véritable science, et y rend hommage à l’hospitalité et à l’expertise régionales. Gardienne de la rivière, sa famille a su faire preuve d’un engagement inconditionnel pour promouvoir divers programmes de protection et de réhabilitation du saumon. »

 

– Karen Molson, auteure de The Molsons:

Their Lives and Times and Hartland de

Montarville Molson: Man of Honour

••••••••••••••••••••••••••••••••••••••••

Ce récit magnifiquement illustré, si quelque peu disjoint, est fait en partie de l'histoire naturelle, de l'histoire familiale et en partie de mémoire. L'auteure et photographe Harpur raconte l'histoire de la rivière Saint-Jean, dans l'est du Canada, en soulignant la vie de ses habitants et de ses poissons. Les glaciers ont sculpté la rivière hors du Bouclier canadien pendant la dernière période glaciaire, et des générations de saumons sauvages de l'Atlantique y migrent après avoir passé des années en mer. Au fil du temps, les saumons ont fourni à la fois le sport et la subsistance aux habitants humains de la rivière. Un habitant de ce genre était James J. Hill, l'arrière-grand-père de Harpur, qui, en 1900, acheta 15 milles le long du fleuve du gouvernement du Québec et y installa le Camp Hill. Dans six chapitres, Harpur détaille cinq générations de l'administration de sa famille de la rivière et de son saumon. « Le camp a perduré jusqu'au nouveau millénaire », écrit-elle, « et nous possédions les moyens et le désir de protéger et de préparer notre rivière pour les futures générations de saumons ». Harpur illustre son livre avec énormément de photographies historiques, mais sa tentative de tisser constamment l'histoire familiale avec l'histoire naturelle se traduit par une lecture un peu floue. Néanmoins, les conservateurs et les passionnés d'histoire trouveront beaucoup à apprécier dans ce mémoire merveilleusement présenté.

 

Publishers Weekly

 

Site for the book's original English version : Sea Winter Salmon – Chronicles of the St. John River